Assisté de spécialistes, Guadeloupe Port Caraïbes met en place une ferme d’élevage de post-larves de poissons côtiers. Capturées en milieu naturel par des pêcheurs, les larves sont élevées jusqu’à atteindre une taille « refuge » qui leur permet d’échapper à la prédation.

Une solution pour dynamiser les populations de poissons côtiers

L’enjeu principal du programme environnemental est d’agir sur l’état de santé des habitats. L’idée principale est que lorsque les milieux sont sains et fonctionnels, les espèces s’y réinstallent. Cependant, Guadeloupe Port Caraïbes a souhaité travailler également sur certaines espèces côtières afin de dynamiser les ressources halieutiques.

Un dispositif innovant en phase d’expérimentation

Globalement, cet élevage repose sur une capture des larves en milieu pélagique par des pêcheurs professionnels formés spécialement à ce type de pêche. Les larves capturées sont installées dans la ferme d’élevage où elles vont passer quelques semaines. Une fois la taille « refuge » atteinte, elles sont rendus au milieu naturel après une courte période d’adaptation.

Dans le cadre de Cayoli, ce dispositif est en période de test. Une première expérimentation a déjà été réalisée début décembre. Elle a permis de relâcher plus de 800 poissons et crustacés dans le Petit-Cul-de-Sac-Marin!

ut venenatis, consequat. eget felis Aliquam Phasellus venenatis in

Pin It on Pinterest

Share This